Félix Esclangon
Lycée
Manosque tel.04.92.70.54.70 fax 04.92.70.54.71
 

Nouveau départ ?

lundi 12 mai 2014

Il était trois heures du matin lorsqu’Antoine et Élisa sortirent de chez Léo qui habitait dans le huitième arrondissement de Paris pour rentrer chez eux quelques rues plus bas ; après une soirée arrosée les deux amoureux ne marchaient plus très droit, ne faisant plus attention à rien. Soudain une voiture arriva de nulle part à grande vitesse et les percuta de plein fouet et avant de perdre connaissance Élisa vit le visage d’Antoine en sang puis elle tourna la tête et aperçut celui d’une petite fille sur une affiche dégradé par le temps.

Élisa mit du temps à ouvrir les yeux mais quand elle l’eut fait une énorme douleur lui monta à la tête, comme si elle avait un énorme trou auquel on pouvait voir tout à travers. Un médecin qui était près d’elle lui prit la main :" Vous avez eut beaucoup de chance mademoiselle." Elle était perdue, complètement désorientée.
« Où suis-je, demanda-t-elle au médecin.
- A l’hôpital mademoiselle.
- Que m’est-il arrivée, dit-elle l’air inquiet.
- Vous avez été renversée par une voiture, vous n’avez que quelques blessures superficielles mais votre ami n’a pas eut cette chance, je suis désolé..
- Excusez-moi ?
- Votre ami, qui était avec vous Antoine, il semblait confus.
- Attendez moi une seconde je vous prie. »
Le médecin revint quelques minutes plus tard avec toute une équipe dernière lui. Après plusieurs examens et séries de tests, Élisa fut diagnostiquée comme partiellement amnésique.

Après un long séjour à l’hôpital, avoir vu tous les médecins et psychologues possibles Élisa put enfin sortir. Elle prit assez vite la décision de quitter Paris, la France, un paysage qui lui était devenue complètement inconnu.

Elle n’avait toujours aimé le Brésil, c’était une des choses qu’elle n’avait pas oublié, notamment la ville de Mananus. Elle passa chez elle prendre ses papiers et quelques affaires, dévalisa son compte en banque et s’envola pour le Brésil. Il lui arrivait de penser à ce que qu’elle avait oublié mais elle n’y accordait aucune importance, à quoi bon.

Arrivé à Mananus après deux heures dans un bus, elle trouva facilement un petit appartement meublé en location. La jeune femme commença a déballer ses affaires et ce dit que c’était le départ d’une nouvelle vie.

Le lendemain matin elle sortit faire quelques courses pour remplir son frigo. Quand elle fut revenu elle trouva la fenêtre de son salon brisée, n’ayant que du scotch sous la main elle répara la fenêtre comme elle put.

Elle déballa le reste de ses affaires et se rendit compte qu’elle avait emporté deux manteau par erreur un noir pour home et l’autre noir aussi pour femme. Élisa de demanda si c’était celui d’Antoine, celui de l’homme dont on lui avait dit tant de bien et dont elle était éperdument amoureuse, une larme coula le long de sa joue.

Pour se changer les idées, Élisa partit à la douche, mais dans la salle de bain la fenêtre était aussi brisée, elle ramassa seulement les morceaux, elle n’avait pas besoin d’être réparé dans l’immédiat car il y avait un grillage de l’autre côté. Après une bonne douche elle se posa devant la fenêtre de sa cuisine, surement l’une des rares pas encore brisée avec un mug rempli de café. Elle resta là, a penser, immobile pendant des heures.

Vers vingt-et-une heure trente elle décida d’aller se coucher. Dans la chambre elle alluma la lampe de chevet, sa lumière violente lui provoqua des frissons et des image se succédèrent dans sa tête, les feux d’une voiture , un beau jeune homme à ses côtés, du sang, beaucoup de sang.

Élisa retrouva la mémoire, abasourdi, elle se coucha lentement, perdu, pire que perdu, elle se coucha sous sa couette se demandant comment elle avait put oublier Antoine, comment elle a put quitter sa famille, ses amis comme cela. N’aurait-elle pas préféré oublier à jamais ?

 
Lycée Félix Esclangon – Boulevard Martin Bret - 04100 Manosque tel.04.92.70.54.70 fax 04.92.70.54.71 – Responsable de publication : M. PONS -- Proviseur
Dernière mise à jour : mardi 26 mai 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille