Félix Esclangon
Lycée
Manosque tel.04.92.70.54.70 fax 04.92.70.54.71
 

Recto Verso : La flamme des sentiments

vendredi 13 décembre 2013

C’était déjà le soir, il était environs 19heures dans la ville ,la neige
tombait, et je marchais à côtés d’Edward. Il avait de beaux cheveux d’or à
en faire pâlir les plus belles filles, il était beau garçon je l’admettais, ses
yeux étaient à tomber,de l’or en fusion, c’était absolument magnifique, son
visage d’ange me plaisait et j’étais comme une enfant avec lui, je l’appréciais énormément, il était différent. Sans lui j’étais perdue, il me donnait cette liberté que je voulais tant ,il à su m’ouvrir et me faire m’épanouir à mon rythme, et me découvrir comme un grand et immense ciel bleu qui se débarasserait de ces nuages noir.

Edward et moi continuâmes à marcher dans la neige qui avait crée un épais manteau de blanc sur Paris, mon regard chocolaté se posant sur le jeune blond continuant de le détailler,je savais depuis un temps que j’avais de forts sentiments pour lui, mais s’ils étaient réciproque je ne le savais pas, j’étais brisée de ne pas savoir, je pouvais me comparer à du verre en morceaux et prisonnière de mes sentiments à son égard ,mais je ne voulais pas le perdre et m’enfermer sur moi même, je pouvais être compliquée parfois, mais ne dit on pas que la femme est complexe ?

Nous rentrâmes à l’appartement où nous rangeâmes nos manteaux sur les ceintres,et j’allai fermer la porte à double tour pour être certaine que tout était fermé laissant la fenêtre donnant sur les plantes vertes.
Edward vint alors me dire qu’il allait se coucher, fatigué de notre journée dans la capitale. Je le retins par son pull blanc, se retournant il me regarda de ses yeux d’or qui me faisaient rougir et je me cachais sous la couette, en lui demandant de me suivre dans la chambre pour lui avouer mes sentiments. Je lui dis que nous pouvions rester amis si ce n’était pas réciproque. Tout en lui disant celà je regardais le mur aussi rouge que la pièce, mais il m’intérronpit me tournant vers lui plongeant son regard d’or dans le mien, nos visage se rapprochant petit à petit et scellant enfin nos lèvres dans un baiser passioné remplit d’amour, passant mes bras autour de son cou,trop heureuse de ce moment de pur bonheur.

Les deux amants,se prouvant leur amour le restant de la soirée,la suite n’appartenant qu’a eux.

 
Pétition

attention, vous ne pouvez voter que pour trois nouvelles

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lycée Félix Esclangon – Boulevard Martin Bret - 04100 Manosque tel.04.92.70.54.70 fax 04.92.70.54.71 – Responsable de publication : Mme Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : vendredi 14 février 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille